Point Info Vignoble du 24 juin 2021

cave-logo

Au vignoble…

La floraison vient de se terminer sur l’ensemble de notre vignoble, et si l’on commençait à pressentir un début de sécheresse la semaine dernière, les pluies tombées depuis ce début de semaine enlèvent ces premières inquiétudes…

Le vignoble est très sain, et la vigne connaît un rythme de pousse rarement atteint. Habituellement, quand nous gagnons 3 feuilles par semaine nous considérons que la vigne pousse vite, actuellement nous sommes sur un rythme de 4 feuilles gagnées, c’est dire….

Il faut donc courir après la vigne pour « contrôler » la pousse de la vigne et ainsi éviter son débordement de vigueur, qui peut être néfaste pour le reste de la campagne…

Nos vignerons ne s’ennuient donc pas : relevage, attachage, épillonnage, … sont en cours, et il faudra rajouter rapidement toutes les opérations de travail du sol, puisqu’en parallèle, la flore naturelle pousse aussi très vite…

Pourquoi contrôler la pousse de la vigne ?

La vigne est une liane et donc par définition, elle va essayer de toujours grandir grandir grandir… Si la maîtrise des rendements (nombre de grappes par pieds) est un paramètre important sur chaque appellation et chaque millésime, le contrôle de la végétation fait partie intégrante des taches du vigneron, demandant de nombreuses heures de travail le plus souvent manuelles…

Le maintient de la végétation sur un plan (échalas ou fil de fer) permet de contrôler la développement de la végétation sur un espace, de ne pas trop épuiser les pieds pour bien alimenter les grappes, et de ne pas favoriser quelques maladies cryptogamiques (Mildiou, Oïdium, Botrytis, …) en aérant la zone des grappes. Laissons Nicolas, Vigneron sur l’appellation Saint-Joseph, expliquer tout cela dans le cadre d’un reportage sur France 3

Précocité du Millésime…

Cette question revient chaque année auprès des vignerons, quelles que soient les conditions du millésime : Le millésime en cours est-il précoce ou tardif ? Important d’un point de vue organisation, un millésime précoce n’est pas gage forcément d’un millésime de qualité. Il suffit de s’attarder sur le millésime 2010… Au stade actuel de la vigne, les grappes commencent à pendre et les baies de raisin sont de la grosseur d’un pois (C’est le stade 31 selon les échelles de notation utilisées). Jetons donc un petit coup d’œil sur cette avancée du millésime 2021…

Stade 31 de la vigne : les grappes pendent et les baies ont la taille d’un pois

Pour la première fois de l’année, le millésime 2021 présente une avance (d’un jour…) sur les moyennes observées depuis 20 ans… Ce millésime se déroule pour le moment en 3 étapes :

– départ précoce de la végétation (5 à 6 jours d’avance)

– période de gelées qui freine le développement de la vigne… Le millésime prend un peu de retard.

– période chaude avec quelques pluies et la pousse de la vigne est très très active. Au stade 31, nous repassons devant les moyennes…

Jouez au vigneron !

La campagne d’un vigneron est chaque année différente, et il faut savoir bien observer sa vigne pour réagir au plus vite. Nous vous proposons aujourd’hui un petit jeu d’identification des maladies de la vigne. L’occasion aussi de se rendre compte qu’une année viticole est semée d’embuches qu’il est indispensable de bien connaître pour mieux se protéger… Équilibre de la vigne, prévention par les différents travaux en vert, chaque travail a son importance… Pour lancer le Quizz, c’est au lien ci-après….

Et toujours pour nous suivre, pensez à nos réseaux sociaux pour ne rien manquer…

N’oubliez pas de donner votre avis en répondant à la petite enquête sur notre Point Info Vignoble. 6 questions, pas moins pas plus… moins de 2 min montre en main !

Point Info Vignoble du 24 juin 2021

Point Info Vignoble du 25 mars 2021 (Cave de Tain)

cave-logo

Au vignoble…

Les toutes premières ébauches des premières feuilles de ce millésime 2021 commencent à pointer le bout de leur « nez » sur les parcelles les plus précoces (Coteaux sur l’Hermitage et Cornas). Difficile d’ores et déjà de parler de précocité, car la saison viticole commence à peine, mais nous sommes sur un niveau de « débourrement » quasi similaire à 2020, avec une petite dizaine de jours d’avance sur les moyennes (ce qui ne veut absolument rien dire pour le moment, les vendanges sont encore bien loin…).

Débourrement ?

Le débourrement annonce la fin du repos hivernal de la vigne, après les pleurs… Les bourgeons commencent à gonfler pour au final faire apparaître les toutes premières feuilles qui lancent la nouvelle campagne viticole…

Les travaux dans les vignes…

La taille se termine petit à petit pour les toutes dernières parcelles du vignoble…

Le peu de pluie au cours de ce début d’année a quand même permis de bien travailler les sols pour préparer l’arrivée du nouveau millésime… L’occasion de faire un petit focus sur le travail du sol en situation de coteaux (en pente) car ce sont des parcelles qui sont toujours très particulières à aborder…

Les enherbements hivernaux (engrais verts) vont bientôt être détruits (explications à suivre)…

Focus sur la gestion des sols…

Que se soit en coteaux ou non, la gestion de nos sols viticoles, en particuliers vis-à-vis de la concurrence hydrique de la flore, est un enjeu majeur de chaque millésime pour respecter l’équilibre de nos vins et assurer la pérennité des ceps…

En situation de coteau…

En situation de forte pente, la mécanisation des travaux d’entretien du sol reste difficile, et il faut donc trouver des solutions adaptées à chaque type de parcelle : pente, type de sol, …  Chacune sa propre réflexion…

Tristan, vigneron sur la propriété de la Cave de Tain, vous présente le travail au treuil…
 
Importance de la relation Homme/Cheval dans le travail des vignes, interview de Cédric
 

Réchauffement climatique et vigne…

Le réchauffement climatique est un concept largement abordé depuis plusieurs années. S’il est encore remis en cause par une minorité, ses effets sont d’ores et déjà mesurables sur la vigne. Sujet important pour la Cave de Tain dans le cadre de notre Démarche Développement Durable, Marion a travaillé pendant un an sur ce thème et vous présente les plus grands chiffres… Des constats importants qui nous confortent encore un peu plus dans le choix de notre démarche Vignerons Engagés

Engrais verts ?

Saviez-vous que les engrais verts permettent de limiter la concurrence hydrique…  Entre autre… Plus d’explications dans ce post…

Et toujours pour nous suivre, pensez à nos réseaux sociaux pour ne rien manquer…

N’oubliez pas de donner votre avis en répondant à la petite enquête sur notre Point Info Vignoble. 6 questions, pas moins pas plus… moins de 2 min montre en main !

Point Info Vignoble du 25 mars 2021 (Cave de Tain)