Point Info Vignoble du 04 Août 2022

Au vignoble…

La véraison avance bien, voir très bien, mais cela semble tout à fait normal avec les conditions météo que nous connaissons depuis maintenant plus d’un mois : Du soleil, encore du soleil et encore et encore du soleil… La vigne produit du sucre et la maturité avance très vite… Nous sommes sur une avance de plus de 15 jours à taux de sucre équivalent sur les normales observées…  Et il est donc temps de se préparer sérieusement au top départ…

Il est temps de commencer de réfléchir à une éventuelle date de vendange… 

Et pour cela, pas d’approximation, les vignerons se basent sur des faits et leurs connaissances du vignoble… Pour les faits, c’est assez simple : Nous commençons toujours par réaliser des analyses de baies et grappes. On complète avec une dégustation de baies qui apportent plein d’informations importantes… Et enfin, la connaissance des parcelles, en rapport bien entendu avec les particularités du millésime en cours, affinent nos convictions… Mais laissons Renaud vous expliquer tout cela dans cette petite vidéo

Prélèvement de baies ou de grappes ?…  C’est purement une histoire de statistiques et de représentativité… Sur nos vignobles, le prélèvement de 200 baies restent la méthode la plus « convaincante », la proche de la réalité. Les vignerons prélèvent donc 200 baies, pressent et le jus est ensuite analysé dans notre laboratoire. Cela prend du temps, mais c’est la base de toute la réflexion qui va suivre pour décider au mieux des dates de vendanges, et profiter de tout ce que peut offrir le millésime… …

Focus sur la dégustation de baie…

La dégustation des baies permet de compléter les informations mesurées telles que le taux de sucre et l’acidité… Pour faire simple, on distingue deux maturités :

– la maturité technologique, qui correspond au taux de sucre souhaité pour chaque appellation (pour simplifier…),

– la maturité phénolique, qui correspond à la maturité des peaux et pépins… Cette maturité permet d’apprécier les tanins. Elle est surtout importante pour les Rouges…

Quel intérêt ?

Il faut raisonner sur les 3 parties de la baies : la pulpe, la pellicule et les pépins…

– la pulpe : lors de l’avancée de la maturité, la pulpe (l’intérieur de la baie) se liquéfie et devient moins gélatineuse. L’acidité diminue et le taux de sucre augmente. Se développe alors tout un complexe aromatique puisqu’au tout début de la maturité, cette pulpe est très aqueuse sans arômes prononcés…

– la pellicule (peau de la baie de raisin) : Elle s’affine au fur et à mesure de la maturité, devenant de moins en moins épaisse donc. La couleur (notamment pour les Rouges) se libère alors plus facilement, et les arômes évoluent du végétal vers le fruit frais puis le fruit mûr…

– les pépins : Ils changent de couleur (passent du vert au marron), et ils évoluent du végétal vers un goût de noisette. Gustativement, ils seront de moins en moins asséchants en bouche, on dit que leur agressivité diminue…

En conclusion : le taux de sucre, c’est bien, mais c’est largement insuffisant !

Comment se présente ce millésime 2022 ?…

Bien, et même très bien… Point de Botrytis à l’horizon, une maturité qui cavale… Le point d’attention sera cette fameuse maturité phénolique. Car si une année « normale », la nature étant bien faite, les deux maturités (technologique et phénolique) sont en « osmose », pour ce millésime 2022, le taux de sucre augmentant très rapidement, il faudra être patient, et encore patient pour attendre également cette maturité peaux et pépins, puisque comme nous l’avons vu, elle est INDISPENSABLE !

N’oubliez pas de donner votre avis en répondant à la petite enquête sur notre Point Info Vignoble. 6 questions, pas moins pas plus… moins de 2 min montre en main !

Publicité
Point Info Vignoble du 04 Août 2022

Point Info Vignoble du 05 Avril 2022

Au vignoble…

La vigne pleure depuis quelques temps mais pas d’inquiétude, elle ne souffre pas. Elle a repris une activité depuis 3 à 4 semaines. Cela commence à sérieusement bouger dans les campagnes puisque les parcelles les plus précoces présentent d’ores et déjà 1 à 2 feuilles. La moyenne vignoble se trouve plutôt entre les stades « Bourgeons dans le coton » et « Éclatement du bourgeon », et donc les premières feuilles devraient se généraliser d’ici cette fin de semaine. En bref, le millésime 2022 commence à s’exprimer !

Précocité de ce début 2022 ? La végétation a très rapidement bougé mais quelques vagues de froid au cours des 3 à 4 dernières semaines ont limité l’avance. Et ce n’est pas forcément un mal… Au final, 2022 possède pour le moment 3 jours d’avance sur les moyennes des 15 dernières années, et 3 jours de retard sur le millésime 2021. Bien entendu, tout cela a encore largement le temps d’évoluer… Le millésime 2022 ne fait que commencer et doit encore révéler bien des secrets….

Les travaux au vignoble…

Renaud, Chef de culture sur la propriété de la Cave de Tain
 

Les mauvais souvenirs de 2021 (le gel…) sont encore présents et ont décalé les opérations de taille au cours de cet hiver (Pour rappel, plus on taille tard, plus la vigne démarre tard, et donc de fait on limite les risques en cas de gelée « précoce »). Tout cela pour dire que la taille se termine ces jours. A noter la mise en place de la taille non mutilante depuis 4 ans sur le vignoble. Mais la taille non mutilante, qu’est-ce que c’est ? Renaud vous explique tout cela dans la petite vidéo ci-contre (Clic sur le lien).

Au passage, certains de nos vignerons ont fait appel à une main d’œuvre bien particulière cette année. Le mouton, véritable estomac sur pattes, apporte une aide précieuse pour l’entretien des couverts. Les vignes difficilement accessibles deviennent alors de vrais pâturages et les sols profitent également d’une fertilisation naturelle.

Et bien sûr, on n’oublie pas le travail du sol qui a repris depuis 1 bon mois, cela afin de limiter la concurrence de l’herbe. Car l’eau manque déjà sur une bonne partie du vignoble.

Le Coin Vignerons Engagés

Vous connaissez toutes et tous maintenant notre démarche Développement Durable dans le cadre de Vignerons Engagés. Un audit de renouvellement est prévu mi-avril, après des rencontres avec le collectif qui se sont tenues fin mars dernier. La Biodiversité a eu la part belle au cours de cet hiver : construction de nichoirs pour le vignoble et plantation de haies sont au programme de cette année.

Pour clôturer ce Point Info Vignoble, la bonne nouvelle vient du dernier Baromètre SOWINE 2022, enquête annuelle qui étudie l’évolution de la consommation du vin. Pour 2022, le Label Vignerons Engagés représente donc le deuxième label au niveau de la notoriété assistée (derrière l’AB).

Et toujours pour nous suivre, pensez à nos réseaux sociaux pour ne rien manquer…

N’oubliez pas de donner votre avis en répondant à la petite enquête sur notre Point Info Vignoble. 6 questions, pas moins pas plus… moins de 2 min montre en main !

Point Info Vignoble du 05 Avril 2022

Point Info Vignoble du 26 septembre – Special vendanges !

cave-logo

Nos vendanges…

Déjà une vingtaine de jours de vendanges sur nos différentes appellations. Commencées le 02 septembre sur nos Saint-Péray effervescents, elles se poursuivent depuis sur nos Blancs et Rouges des 5 appellations (Hermitage, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph, Cornas et Saint-Péray) et de nos Vins de Pays. Concernant les effervescents, Pierre-Edouard vous explique tout cela dans la vidéo ci-dessous !pec Lire la suite « Point Info Vignoble du 26 septembre – Special vendanges ! »

Point Info Vignoble du 26 septembre – Special vendanges !

Point Info Vignoble du 06 mars 2019 (Cave de Tain)

Au vignoble !

La vigne « dort » encore, même si quelques signes d’activités se montrent depuis maintenant une quinzaine de jour avec les premiers « pleurs* ». Nous ne sommes encore « qu’au » stade « Bourgeon d’hiver » mais tout cela est complètement normal ! La dernière période de températures élevées a fait bouger la végétation du territoire.

pleurs 2

Lire la suite « Point Info Vignoble du 06 mars 2019 (Cave de Tain) »

Point Info Vignoble du 06 mars 2019 (Cave de Tain)